Développement environnemental responsable

    Responsable : John Molson

    Équipe de recherche : René Therrien, Jean-Michel Lemieux, Georges Beaudoin, Faïcal Larachi, Christian Dupuis, Josée Duchesne, Richard Fortier, Xavier Maldague, Marc Constantin, Georgios Kolliopoulos

     

    Thème 1 : Gestion des résidus miniers

    Certains résidus miniers contiennent des sulfures de fer qui sont entreposés dans les parcs à résidus sous une couche d’eau.  Cependant, lorsque l’oxygène de l’air entre en contact avec ces minéraux il se produit une oxydation de leur surface qui acidifie l’eau du parc à résidus, la rendant ainsi impropre à être déversée dans l’environnement. Certains projets étudient des méthodes de prétraitement de la surface des sulfures de fer avant de les disposer dans l’environnement.  D’autres projets étudient les méthodes de disposition des rejets en couches successives de matériaux alcalins et de minéraux potentiellement acides.

     

    Thème 2 : Hydrogéologie et géophysique en milieux miniers

    L’hydrogéologie et la géophysique en milieux miniers sont cruciales pour la conception de recouvrements de stériles miniers, et d’autres méthodes de restauration, dans le but de minimiser le drainage minier contaminé. La prédiction du comportement des contaminants requiert le développement de codes numériques pour simuler l’écoulement de l’eau souterraine, le transfert de chaleur et la géochimie des eaux souterraines en environnement minier. À cet effet, il faut caractériser l’environnement géologique et hydrogéologique des sites miniers. Dans les régions froides la dynamique de l’écoulement de l’eau souterraine a des applications pour la conception de sites miniers dans des environnements moins bien connus. L'expertise des membres du Centre E4m dans l'hydrogéologie des régions froides est reconnue au Québec et au Canada.

     

    Thème 3 : Stockage de CO2 et énergie géothermique

    La réduction des émissions de gaz à effet de serre par des mesures d’atténuation et des méthodes de capture et de stockage du CO2 émis par les activités minières. Certains types de résidus miniers et métallurgiques peuvent réagir avec le CO2 pour former des produits stables qui stockent de manière permanente les gaz à effet de serre. Ces réactions de carbonatation minérales sont exothermiques ce qui permet d’envisager la récupération de l’énergie géothermique produite dans les résidus miniers pour réduire l’empreinte environnementale des exploitations minières. Les membres du Centre E4m ont développé une expertise unique au Canada dans la séquestration du carbone dans les résidus miniers.